Depuis le 1er janvier, les entreprises de plus de 500 salariés doivent avoir 40% de femmes dans leur conseil. Mais certaines cherchent toujours des candidates…On a beau avoir pris une mesure de discrimination positive, cela n’a pas suffi. Le pourcentage de femmes dans les conseils d’administration (CA) des grosses sociétés peine à atteindre le seuil de 40% fixé par la loi Copé-Zimmermann. Seules 65% des sociétés du CAC 40 et 50% de celles du SBF 120 sont dans les clous, selon les chiffres publiés par Ethics & Boards (observatoire international de la gouvernance des sociétés cotées) en novembre dernier.
Lire la suite