La Banque verte a annoncé ce mercredi soir que le fisc bavarois réclamait la restitution d’impôts sur dividendes remboursés à des clients de sa filiale Caceis Allemagne pour un montant s’élevant à 312 millions d’euros. Le Crédit Agricole souligne que sa filiale n’a pas tiré profit de ces remboursements et indique qu’elle ne provisionne pas cette somme.

Lire la suite