L’État allemand serait disposé à vendre sa participation de 15 % dans la deuxième banque allemande. Alors que plusieurs rumeurs circulent, le directeur général du Crédit agricole a publiquement fait part de son intérêt.

Banque Commerzbank est très convoitée. Philippe Brassac, le directeur général du Crédit agricole, a exprimé dimanche son intérêt pour la deuxième banque allemande dans un entretien au quotidien Handelsblatt. Certes, le plan stratégique du Crédit agricole prévoit que la croissance organique sera sa priorité jusqu’en 2019. «Mais cela ne veut pas dire que nous n’examinerions pas des possibilités intéressantes», explique Philippe Brassac.

Danièle Guinot – le 09 octobre 2017 – lefigaro.fr

Lire la suite