Dix ans après l’affaire Kerviel, rien n’aurait-il donc changé ? Un trader français, agissant pour son propre compte, a pris une position cumulée de 6,5 milliards de dollars sur des contrats à terme sur des indices actions, alors que son compte n’excédait pas 20 000 euros. Après avoir fini une formation de huit semaines seulement. Et sans que cela n’alerte personne.

Lire la suite

Ouest France