La validation d’un paiement en ligne par SMS ne répondra bientôt plus aux exigences européennes. Alliées aux commerçants, les banques demandent du temps pour s’adapter.

Lire la suite

Solenn Poullennec Les échos.fr