Les ordonnances Macron sur la nouvelle loi travail sont parues et ont modifié en profondeur le fonctionnement des instances sociales.
Ainsi concrètement pour notre caisse, le Comité d’Entreprise, les Délégués du Personnel et le Comité d’Hygiène de Sécurité et des Conditions de Travail disparaissent pour être fusionnés dans une seule instance le Comité Social et Economique et cela avant le 1er  janvier 2020.

Les élections CE  DP pour notre caisse devaient avoir lieu en cette fin d’année mais, l’ordonnance 2 prévoit que lorsque les mandats arrivent à échéance entre le 23 septembre 2017 et le 31 décembre 2017, le CSE doit être mis en place dès le 1er janvier 2018.
Cette même ordonnance prévoit la possibilité de proroger les mandats des instances actuelles d’au plus un an soit jusqu’au 31 décembre 2018, soit par accord collectif, soit par décision de l’employeur après consultation du Comité d’Entreprise.
La direction et les organisations syndicales ont jugé raisonnable et utile de prendre le temps nécessaire pour bien appréhender la nouvelle loi et attendre la parution des décrets du Conseil d’Etat.
Ainsi les élections sont reportées d’un an et auront lieu en novembre 2018.
Nous devrons présenter plus de 40 candidats dont plus de la moitié seront des femmes. Le SNECA a besoin de vous chères collègues et chers collègues (sympathisants et adhérents) pour constituer des listes de qualité et représentant fidèlement le corps social de notre caisse.
Si l’échéance peut paraître éloignée, prenez contact avec nous dès maintenant pour figurer sur nos listes en position éligible ou non éligible. La démocratie ne peut vivre que par les élections, il en va de même du dialogue social. Sans candidates et candidats il ne peut y avoir d’élection sociale.