Le gouvernement populiste table finalement sur une croissance de 1,2 % en 2018, contre 1,5 % prévu initialement.
L’Italie va de mal en pis. Rome a ramené sa prévision de croissance du PIB pour 2018 de 1,5 % à 1,2 %

Lire la suite

Les Echos.fr